Synthèse
L’espace W permet de séparer les nombres impairs non premiers (NINP) des nombres impairs premiers (NIP). Les NINP sont constitués d’un ensemble de suites arithmétiques qui permet d’obtenir des formules telles que le dénombrement de ces nombres, le calcul de NIP. Cela passe par la résolution d’équations diophantiennes. La densité des NIP est également expliquée.
Chapitre I - Explication de l'origine de l'énigme des nombres premiers
4- Points remarquables     ...suite
4.4- Qu'à de remarquable l'unité de mesure Ugw(j) ?   ... suite
Etude du taux de remplissage   ... suite
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Valeur correspondant au nombre d'unités que l'on souhaite étudiée Ugw(N)
N=20.000
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Calculs et affichage des résultats
Résultats statistiques - fitting curve
On considère que l'on a l'équation d'une droite y=a.x+b
On va réaliser un fittage de courbe par la méthode des moindres carrés.
Résultats statistiques - fitting curve
On sait que b=3 quand Ugw(j)=0. Donc on va rechercher uniquement le facteur "a" de l'équation y=ax+b.
L'évolution de la courbe est logarithmique.
On observe une diminution du taux de remplissage TRgw des NIP quand l'unité Ugw(j) augmente.

Si l'on trace la courbe en logarithme, on observe également une décroissance de type exponentielle. Cela signifie que l'on tend très très lentement vers un équilibre proche de zéro entre le rapport des NIP et des NINP.