Synthèse
Grâce à l’espace de travail W, nous avons pu comprendre l’organisation et la structure des nombres impairs parmi lesquels se trouvent les nombres impairs premiers. Cela a mis en évidence une unité de mesure qui permet  de comprendre la densification des NINP. Certaines conjectures peuvent donc ainsi être expliquées, voire démontrées.
Chapitre IV - Conjectures des nombres premiers
2- Conjecture des Carrés parfaits     ... suite
                                       La courbe ci-dessus représente, sous forme logarithmique, le nombre de NIP de type GW(j)-1 quand j croît.   

Il y a donc une infinité de nombres premiers de type GW(j)-1 comme le montre le graphique ci-dessus. 

La fréquence d'obtention d'un nombre premier est de l'ordre de un sur 6 jusqu'à j=100.000, donc très élevée. Mais, en plus, elle est très régulière. Bien évidemment, cette fréquence diminue quand j augmente.
Le graphique représente les points calculés entre 0 et jmax=100.000 pour m=1. La valeur est à 1 si le point correspond à un nombre premier.
On observe une distribution et une fréquence régulière à j=40.000 comme à j=100.000